Traduction japonais

Des signes japonais

Contactez-nous pour un devis gratuit !

Si votre société ou votre organisme cherche un traducteur professionnel pour le japonais, contactez-nous. Notre bureau de traduction vous conduit droit au succès. Si vous vous demandez comment, contactez-nous. Les bons traducteurs ne courant pas les rues, adressez-vous à nous et nous pourrons transmettre votre traduction (japonais) aux traducteurs les mieux aptes à la faire. Ces traducteurs sont de véritables maîtres dans leur domaine. Ils sont caractérisés par leurs qualifications supplémentaires grâce auxquelles ils sont en mesure de vous fournir des traductions (japonais - français et français - japonais) parfaites par le contenu et la forme. Lorsqu'il s'agit de qualité dans le domaine de la traduction (japonais), nous sommes toujours à la pointe du progrès. Veuillez contacter nos collaborateurs s'il vous reste des questions.

Traducteurs professionnels japonais - français

Le drapeau japonais

Nos chefs de projets vous assistent avec plaisir !

Il arrive trop souvent de lire des modes d'emploi, certes traduits en différentes langues, mais absolument incompréhensibles pour le lecteur. C'est un exemple type de mauvaise traduction. Pour que cela n'arrive pas à votre texte, veillez à faire exclusivement appel à des traducteurs et interprètes expérimentés. En nous contactant, vous ouvrez la porte à une coopération fructueuse. Notre bureau de traduction dispose des traducteurs appropriés du français vers le japonais (ou du japonais vers le français). Nous travaillons avec les meilleurs traducteurs et interprètes de manière à ce que votre texte soit traité professionnellement. Plus le traducteur est expérimenté, plus grande en sera l'efficacité de la traduction. L'objectif de nos traducteurs consiste à traduire le contenu du texte dans un style approprié tout en tenant compte de certains facteurs et particularités de la langue pour pouvoir respecter vos desiderata individuels. Si vous coopérez avec nous, votre traduction sera un produit de qualité.

Bureau de traduction japonais - français

Les traductions peuvent échouer totalement si le traducteur n'a pas été correctement formé. Nous travaillons exclusivement avec des locuteurs natifs maîtrisant aussi le français parfaitement. La traduction deu français vers le japonais et du japonais vers le français est effectuée par des traducteurs de langue maternelle japonaise, voire française. Ainsi, nous sommes en mesure de vous garantir une qualité maximale pour vos traductions. En nous transmettant vos demandes de traduction, vous pouvez être certain d'obtenir des résultats professionnels.

Informations générales sur le japonais

Le japonais est parlé par env. 127 millions de personnes dans le monde entier, avant tout au Japon, mais aussi par des émigrants japonais dans le monde entier. Le japonais appartient au groupe des langues agglutinantes et possède un système complexe de formes de politesse qui expriment les différentes hiérarchies au sein de la société japonaise et la position relative des interlocuteurs l'un par rapport à l'autre.

Un dessin japonais

Rien n’est impossible. Avez-vous besoin d’une traduction français-japonais ? Contactez-nous !

Au cours des 1500 dernières années, le vocabulaire japonais a été fortement influencé par la langue chinoise. Le japonais s'écrit à l'aide de signes empruntés au chinois (Kanji) et des syllabaires hiragana et katakana. Le japonais est l'une des deux langues japoniques - l'autre étant le ryukyu parlé dans les îles Ryūkyū. Jusqu'à présent, l'origine des langues japonaises reste inconnue. Toutefois, des parentés et des similitudes relient le japonais à d'autres langues. Les théories les plus courantes sont les suivantes : - Le japonais est apparenté à des langues mortes autrefois parlées en Corée et en Mandchourie - Le japonais est apparenté au coréen - Le japonais appartient à la famille des langues altaïques parmi lesquelles on compte également le mongol, le toungouse, et le turc, tout comme le coréen - pour les défenseurs de cette théorie, le japonais serait une langue créole possédant éventuellement une composante austronésienne - Le japonais est une langue purement austronésienne - Le japonais est apparenté au tamil.

Étendue géographique du japonais

À l'époque de l'occupation japonaise de la Corée, de Taiwan, de certains territoires chinois et de plusieurs îles du Pacifique, les habitants ont été forcés à apprendre le japonais. Aujourd'hui encore, une partie de ces populations parle japonais en plus ou à la place de la langue du pays. Les émigrants japonais dans le monde entier ont souvent le japonais comme première langue et l'utilisent au quotidien. La plus grande communauté d'émigrants japonais se trouve au Brésil. Viennent ensuite l'Australie, les États-Unis, avant tout la Californie et Hawaï. Toutefois, il est rare que la seconde génération d'émigrants parle encore couramment japonais.

Le système d'écriture japonais

Avant le cinquième siècle, les Japonais n'avaient pas de système d'écriture. Après avoir pris contact avec la culture chinoise par l'intermédiaire de moines et de lettrés coréens, ils ont adopté le système d'écriture chinois ainsi que d'autres éléments de la culture chinoise. Au cours du temps s'est développé un système japonais autonome. Les signes chinois ont été utilisés pour écrire des mots d'emprunt chinois ou des mots japonais de même signification. Les suffixes et les expressions à fonction grammaticale étaient écrits dans ce kanji jusqu'au développement des deux syllabaires hiraganas et katakanas. Aujourd'hui, les hiraganas permettent d'écrire les suffixes et les particules grammaticales. Les écoliers japonais commencent dès la première année de leur scolarité à apprendre le kanji. Ils apprendront ensuite les 1945 caractères principaux reconnus officiellement par le ministère de l'éducation.

2017-02-03T07:39:26.2004402Z

Marleen van Dijk
Avez-vous des questions ?

Nos spécialistes vous assisteront avec plaisir dans vos démarches et répondront à toutes vos questions.

Female83950
customer service